"Une ode aux couples qui durent"
Le Courrier picard
"Un livre qui va parler à beaucoup de monde"
France bleu
"Le livre que tous les couples devraient lire !"
Serial Mother

Achetez le livre sur

AmazoneAmazone FnacFnac En librairie
Un amour au long cours couverture


Annaïs et Franck ont essayé

LA CONSTITUTION DE COUPLE

Le roman qui alimentera vos prochains dîners

Existe-t-il une formule magique pour qu’un couple résiste au temps qui passe, à la pression du quotidien ? Anaïs et Franck y croient, ils ont décidé de tenir bon contre vents et marée.

Au fil des années, ils ont mis au point des astuces, forgé des règles de vie qu’ils ont écrites et affichées sur leur frigidaire. Ainsi est née la « Constitution du couple » qu’ils ont établie pour se guider et se soutenir de jour en jour. Grâce à elle, ils ont pu traverser les grandes étapes de ce voyage qu’est toute vie conjugale: la naissance et l’éducation de leurs enfants (avec ce que cela a remué en eux de leur propre passé), les relations avec la belle-famille, une activité professionnelle chronophage, l’érosion du désir et des sentiments, la tentation de l’infidélité…
Leurs filles devenues grandes, Anaïs et Franck revisitent les moments clés de ce combat commun, se découvrent des zones d’ombre et engagent un dialogue risqué. Ont-ils réussi leur pari ? L’amour peut-il réellement se décider ? Suffit-il de rester ensemble pour qu’il perdure ?

Un livre dans lequel tout le monde pourra se reconnaître, une histoire touchante qui pourrait aussi s’avérer utile !

Jean-Sébastien Hongre, originaire de Picardie, travaille dans le numérique et vit à Paris. Un amour au long cours est son troisième roman.

Un amour au long cours couverture

Achetez le livre sur

AmazoneAmazone FnacFnac En librairie

Le mot de l'auteur

Bonjour à tous,

Certains disent qu’un auteur ne doit pas être un esthète enfermé dans sa tour. Il lui faut vivre, ressentir ou imaginer les autres existences, écouter en permanence les palpitations des cœurs, engranger les sensations et les histoires vécues par ceux qu’il croise. En somme être perméable.

Je ne sais pas si je suis de cette famille, mais j’aime croire que l’histoire d’Anaïs et de Franck, leurs quotidiens, leurs luttes pour rester ensemble, pour résister à notre époque, touchera d’une manière ou d’une autre chacun de vous.
Car la vie de couple, comme l’évoque Anaïs dans le début du roman, « c’est une gloire effacée, tout en retenue, celle de tant de gens qui s’efforcent de vivre dignement dans un siècle de fou et qui écrivent dans l’anonymat des histoires d’amour, d’amitié ou d’attention aux autres. »

JSH

Pour autant, écrire ce roman n’a pas été simple. Rainer Maria Rilke, dans Lettres à un jeune poète aurait pu m’alerter :
« N’écrivez pas de poèmes d’amour ; évitez d’abord les formes qui sont trop courantes et trop habituelles : ce sont les plus difficiles. Dit-il

J’aurais mieux fait de me méfier… Un amour au long cours m’a donné du fil à retordre et, pour tout vous dire, je l’ai même réécrit par deux fois. Oui, écrire sur l’amour et le couple, c’est un jeu sacrément dangereux ; on s’aventure dans une arène piétinée par dix mille plus talentueux que soi.

Je m’y suis tenté quand même. J’espère pouvoir vous offrir un agréable moment de lecture.